Etat des lieux du court à Pantin (5) : égoïsmes et affinités

L’inquiétant roman de science-fiction Demain les chiens de Clifford D. Simak présentait une humanité en voie de disparition à cause d’une peur grandissante pour l’autre. Quatre films du festival Côté court explorent différents visages de l’égoïsme dans les relations contemporaines.

L’hilarant Conversations de salon 4, 5 et 6 de Danielle Arbid filme trois groupes de quatre Libanaises chrétiennes tenant salon en arabe sur Dieu, la chirurgie esthétique, le monde et les hommes. Le dispositif très simple en trois plans dans le même salon (un plan large embrassant toute la pièce, un champ sur deux femmes, le contrechamp sur les deux autres) dresse le portrait de femmes d’âge mûr estimant que la véritable preuve de l’existence de Dieu serait que l’une d’entre elles se taise, que le plus beau pays du monde, où tout le monde s’aime, est le Liban, et qu’il vaut mieux avoir de belles lèvres qu’embrasser son mari. Courage, le désert humain progresse !

Les Astres noires de Yann Gonzalez est un poème gothique issu du programme de Canal+ La collection, avec l’idole des jeunes Julien Doré.

La Harde de Kathy Sebbah dresse le portrait de quatre jeunes mâles qui jouent avec un fusil dans l’Ariège, jusqu’à tomber sur plus fort qu’eux.

Malika s’est envolée de Jean-Paul Civeyrac narre la fascination d’un bourgeois glandeur pour une jeune marginale, Malika, qui finira par se jeter par la fenêtre lors d’un contrôle de police de sans-papiers. Où l’on se demande si le personnage n’est pas une métaphore du bourgeois qui envoie un chèque en Afrique, mais se sent tout de même mieux entre blancs.

Le programme 7 sera de nouveau diffusé le jeudi 18 juin à 20 heures. Les films primés par le festival seront diffusés samedi 19 et dimanche 20 à 18 heures et 20 heures.

Festival Côté court de Pantin, du 10 au 20 juin 2009, www.cotecourt.org, Ciné 104, 104 avenue Jean Lolive 93 500 Pantin, 01 48 46 95 08

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *