Bonne année cinéma 2009

Micmacs à tire-larigot - Michel Crémadès, Dany Boon et Julie Ferrier

Les grincheux qui estiment qu’on ne fait plus de bons films n’ont qu’à, comme disait François Truffaut, sécher leurs larmes, prendre une caméra et descendre dans la rue. Les autres se réjouiront du retour de grands cinéastes français sur les écrans avec des films de Jacques Audiard, Jean-Pierre Jeunet et Abdellatif Kechiche attendus en 2009.

Jacques Audiard, auteur d’une oeuvre déjà impressionnante consacrée à des hommes blessés qui cherchent à fonder une famille (Regarde les hommes tomber, Sur mes lèvres, De battre mon coeur s’est arrêté) offrira Un prophète à partir du 26 août, dans lequel le jeune Tahar Rahim apprendra les lois du milieu dans une prison corse.

Jean-Pierre Jeunet, l’un des plus créatifs et imaginatifs réalisateurs internationaux, présentera Micmac à tire-larigot le 28 octobre. Dany Boon interprétera dans cette comédie une victime de marchands d’armes qui opposera deux d’entre eux pour les anéantir.

Abdellatif Kechiche, cinéaste de la montée des grosses colères (L’esquive, La graine et le mulet), filmera La Vénus noire en mars 2009, pour une date de sortie encore inconnue. Ce film consacré à l’histoire de la Vénus Hottentote, une femme noire africaine dotée de malformations qui était exposée comme du bétail à la curiosité du public français au début du XIXe siècle, présentera l’avantage de remuer le passé colonial de la France.

La sortie d’OSS 117, Rio ne répond plus de Michel Hazavanicius, le 15 avril, sera l’occasion de retrouver le plus imbécile des espions français, interprété dans le premier opus avec la candeur extraordinaire de Jean Dujardin. La mise en scène du premier film consacré au héros, dont la mission consistait modestement à pacifier le Proche-Orient dans les années 50, avait l’intelligence de se moquer avec ironie de tous les défauts de nos chers compatriotes.

Albert Dupontel, dont Jean Rochefort m’a demandé s’il était de ma famille du fait d’une ressemblance troublante (mais involontaire, malgré nos origines communes du pays gallo), présentera son dernier film, Le Vilain, avec lui-même et la délicieuse Catherine Frot, le 18 novembre 2009. Cette histoire de retour du fils indigne chez sa mère bigote ruera vraisemblablement dans les brancards avec l’impertinence et l’humour propres au cinéaste comédien amateur des Monthy Python.

Enfin, les spectateurs ravis par le premier film d’une toute jeune réalisatrice, Mia-Hansen Love, Tout est pardonné, en 2007, se réjouissent de la sortie de son second film, Le père de mes enfants, le 16 décembre 2009.

Alors Action, et envoyez la bobine 2009 !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *