Deux mille Oui

Il m’a demandé si je voulais oui dire oui ma fleur de la montagne et d’abord je lui ai mis mes bras autour de lui oui et je l’ai attiré sur moi pour qu’il sente mes seins tout parfumés oui et son coeur battait comme fou et oui j’ai dit oui je veux bien Oui.”  Dernière phrase d’Ulysse, James Joyce, 1921

Il n’est pas pas si facile de dire Oui, en tout cas de bien le dire, ou de le dire pour de bonnes raisons, et il est encore moins facile de le filmer d’une nouvelle manière car cela fait longtemps qu’on dit oui, et allez savoir si la Joconde dit oui ou non !

– Romantique : Alors que Klaus Maria Brandauer, dans Out of Africa (1986), reproche à Robert Redford de ne pas lui avoir demandé l’autorisation de séduire sa femme (Meryl Streep, qui l’a quitté en raison de son infidélité), celui-ci répond qu’il lui a bien demandé l’autorisation, et qu’elle a dit Oui (“Yes” en anglais).

– Orgastique : “Oui, Oui”, gémit la mère de famille dans Tatie Danielle (1990), prise dans les feux de l’amour, avant que, se sentant observée par la Danielle en question, ne se mette à hurler “Non, non”.- Sportif : Rien de tel que la victoire de l’équipe ou du sportif que l’on supporte pour laisser échapper un cri de victoire, comme dans Vincent, François, Paul et les autres (1974), après la victoire inattendue de Gérard Depardieu à la boxe .

– Un oui qui ne dit pas son non : Meryl Streep (dont je ne dirai jamais assez de bien) accepte de partir avec Clint Eastwood dans Sur la route de Madison alors qu’elle est incapable de quitter ses enfants.

– Un non persuadé qu’il dit oui : Michael Lonsdale joue dans Baisers volés (1968) un acariâtre vendeur de chaussures atteint du délire de persécution, et qui dit toujours non à ses employés alors qu’il est persuadé d’être trop bon pour eux. Un conseil en 2008 à ceux qui disent non : apprenez à dire oui !

– Le oui chanté : “Andy, dis-moi oui“. Fred Chinchin, guitariste des Rita Mitsouko, nous ayant récemment quitté, il est normal de déborder cette chronique ciné vers cette musique qui a bien agité mon adolescence chevelue. Adieu Fredo, Respect Mitsouko et promis, on dira Oui.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *