Kinatay de Brillante Mendoza : comment on devient bourreau

Kinatay

Kinatay (“Massacre” en philippin) suit la descente aux enfers d’un étudiant en criminologie, le jovial Peping. Il accompagne un soir des collègues policiers corrompus qui martyrisent une prostituée pour la punir de ne pas avoir payé 100 000 pesos philippins (environ 1 600 euros) de drogue.

La grande invention du film du cinéaste philippin Brillante Mendoza est de rappeler que dans la vie, le son précède bien souvent l’image qui ne peut adopter une perception aussi périphérique que l’ouïe. C’est donc les cris de la jeune femme qui alertent sur les coups qu’elle prend, avant d’en voir les conséquences, le choc de la voiture avec un animal qui amène à regarder la route pour y voir un chien écrasé, ou encore un coup de feu qui effraie le personnage avant qu’il ne s’aperçoive que ce bruit provient de l’éclatement du pneu de sa voiture. Au bout de la nuit, lorsque le personnage cesse d’entendre comme il a refusé de voir, on peut considérer qu’il est passé du côté du mal.

L’histoire, tirée d’un fait divers réel, montre comment la misère et les inégalités génèrent une spirale de violence d’autant plus dangereuse lorsqu’elle est commise par des forces de l’ordre.

Ceux qui ont eu la chance d’avoir une correspondante allemande qui écoutait Sisters of mercy et qui aiment Istanbul ont salué l’avènement avec Head-on du cinéaste turco-allemand Fatih Akin d’un cinéma punk, mal peigné, mal poli, qui s’attaque à la violence faite aux femmes de manière brute et frontale, sans métaphore ni idéologie : une belle femme bourgeoise à la jambe broyée dans un accident de voiture avec des malfrats dans Amours chiennes, une bobo violée par un maquereau dans Irréversible, deux jeunes femmes asiatique et marocaine suppliciées dans Martyrs de Laugier, etc. Ce cinéma, s’il n’a pas vocation à changer le monde, prévient en tout cas les puissants de ce que prépare une société toujours plus inégalitaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *