Folle Journée 2017 (6) : Abdel Rahman El Bacha, plus d’un pays

AbdelRahmanElBachaFJ2017Un individu devient passionnant à partir du moment où il fait l’expérience approfondie de plus d’un pays, qu’il s’agisse de naissance, de parcours d’étude, professionnel, amoureux ou de passion esthétique (les furieux de peinture italienne, de parcs japonais, d’architecture arabe…). Le pianiste et compositeur Abdel Rahman El Bacha interprète des oeuvres du franco-polonais Frédéric Chopin (1810-1849) comme à la recherche de toutes les cultures qui se superposent dans l’histoire d’un seul être humain : désir d’Espagne dans le Boléro, quatre mazurkas écrites en France en souvenir de la Pologne de l’enfance occupée par les Russes, valses conjuguant l’esprit viennois et français en alternant l’allégresse, la mélancolie et la frivolité, Tarentelle pour capter les odeurs et le rythme de la Méditerranée, et bien sûr Polonaise pour ne pas oublier d’où l’on vient.

L’artiste franco-libanais natif de Beyrouth connaît mieux qu’aucun autre pianiste de musique classique les ravages des délires identitaires exclusifs, alors qu’il semble naturel en suivant Giorgio Agamben dans l’un des ouvrages majeurs de notre temps, L’ouvert de l’homme à l’animal, qu’il est clair pour quiconque ne fait pas preuve de mauvaise foi qu’il n’y a plus pour les hommes de tâches historiques assumables, voire seulement assignables. Que les Etats-nations ne soient plus en mesure d’assumer des tâches historiques et que les peuples mêmes soient voués à disparaître était, en quelque sorte, déjà évident dès la fin de la Première Guerre mondiale“.

La mélancolie est toujours rattrapée par le plaisir d’entrer dans la danse sur les Mazurkas. La virtuosité prend le dessus dans la Tarentelle qui fait vivre un instant cet extraordinaire creuset de langues et de cultures qu’est la Méditerranée. Abdel Rahman El Bacha tisse des arabesques entre des oeuvres marquées par le métissage de son compositeur, seule méthode existante pour être assuré de créer du nouveau.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *