Hotel Singapura d’Eric Khoo : le monde d’après la jouissance phallique

Hôtel Singapura de Eric KhooLe cinéaste singapourien Eric Khoo s’amuse à filmer le monde d’après la jouissance phallique dans la chambre 27 d’un hôtel singapourien de l’occupation japonaise de la cité-état en 1942 à 2042 environ : un Anglais chassé de l’île prend une dernière fois la main de son amant singapourien, une mère maquerelle chinoise apprend à ses apprenties la science de la supériorité du sexe féminin sur le pénis jusqu’à humilier un parrain local persuadé du contraire, un transsexuel jouit une dernière fois de son organe la veille de son opération, une femme japonaise interdit à ses amants de jouir avant elle, une jeune coréenne déprimée de ne pas pouvoir jouir avec ses amants est comblée par le fantôme d’un musicien mort d’une overdose dans les années 70 qui lui caresse gentiment le clitoris…

L’ombre de l’auteur Damien Sin, écrivain singapourien mort d’une overdose, plane sur le film qui lui est dédié. Le fantôme d’une nuit d’orgie plane sur les visiteurs et le personnel de l’immeuble, dont la courageuse femme de ménage dont il avait écrit le prénom dans son carnet en lui promettant une chanson. Eric Khoo varie l’esthétique selon l’époque, des couleurs chatoyantes des années 50, à la nuit Liberty et enfumée des années 60 jusqu’au gris-bleu de la vie moderne et au marron de la décrépitude du lieu dans l’ombre de gratte-ciels inhumains. Le monde du seul ensemble qui réunit en août 2016 des zombies dans les parcs à la recherche d’un personnage virtuel (un couple fait l’amour avec chacun son téléphone à la main en mode selfie) triomphe de l’amour courtois dans cette peinture mélancolique de la croissance du désert. Le cyborg convoqué par la japonaise qui cherche le souvenir de son premier amant perdu (“ne se retrouvent plus/et les amants délaissés/peuvent toujours chercher” chantait Gainsbourg) ne la satisfait naturellement pas. Une machine ne connaîtra jamais la conquête de la jouissance de l’Autre.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *