Ma Loute de Bruno Dumont : de la lutte au rire de classe

On a connu composition plus inspirée de la lutte des classes depuis Zola que l’opposition de bourgeois dégénérés et de prolétaires prisonniers de leurs pulsions. L’image vert-de-gris des Flandres réinventée par Bruno Dumont et le portrait du petit peuple du nord au début du XXe siècle laissent rapidement la place au rire aristocratique très français où l’on moque le bourgeois (gentilhomme), ses précieuses (ridicules) et leurs serviles serviteurs (“mes gages, mes gages”) pour faire rire la cour. Bruno Dumont tire sur tout ce qui bouge, famille d’industriels incestueux de Tourcoing, porteurs de bourgeois anthropophages, policiers dépourvus de flair…

Ce grand cinéaste obtient de comédiens de premier plan (Fabrice Luchini, Juliette Binoche, Valeria Bruni-Tedeschi) d’interpréter des rôles pas si éloignés de leur personnages public en radicalisant l’un de leurs traits : cultureux snob pour le premier qui s’amuse à imiter la démarche d’Aldo Maccione, exaltée du monde et de la culture pour la seconde, dépressive éperdue de beauté pour la troisième. Le film se regarde et s’écoute aussi pour les prouesses de l’équipe technique, des compositions en plan-séquence de Guillaume Deffontaines dans les dunes du Calaisis au mixage d’Emmanuel Croset qui accentue considérablement le bruit des vêtements des soieries bourgeoises au cuir des représentants des forces de l’ordre, jusqu’à l’équipe chargée du casting et de trouver les gueules du cinéma de Dumont qui semblent sortir du Rijksmuseum version Jérôme Bosch, Rembrandt et Frans Hals. La belle Billie (Raph), dont le film surligne lourdement 36 fois son caractère androgyne, tombe amoureuse de la sauvage Loute (Brandon Lavieville). C’est ce que la part romantique de Bruno Dumont cherche de plus beau depuis ses débuts, la transgression sociale et sexuelle qui prenne la saveur d’une justification du parcours au crépuscule. Embrassez qui vous voudrez.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *