L’amour est un crime parfait d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu : l’agressivité en quête d’absolu

Un enseignant de l’art d’écrire un peu précieux (Mathieu Amalric) dans un paysage de haute montagne (le canton de Vaud en Suisse, où vit Godard dont le nom apparaît sur une boîte aux lettres), une jeune disparue sensuelle, un amour incestueux entre frère et soeur (Karin Viard), une belle-mère (Maïwenn) de la disparue qui se met à draguer l’enseignant en question…

Les ingrédients du polar à la française sont réunis avec ses défauts récurrents (une tendance malheureuse à la dissertation sur Dante ou Joyce dont les cinéastes auraient dû retenir la règle citée par Amalric “Silence, exil et ruse”…, un besoin de se réassurer en tant qu’intellectuel en se moquant des personnes vulgaires, une tentative de faire du cinéma à l’américaine sans assumer les contraintes du genre…), mais le sens du cadrage de femmes extraordinaires désireuses d’accéder aux mêmes jouissances que les hommes (plaisir, pouvoir, art…), et du désarroi des hommes face à la féminisation du monde.

Nous perdons rapidement l’étudiante du professeur pour suivre ce dernier tomber dans les rets de sa belle-mère, s’emmêler dans son amour pour sa soeur et ses soucis au travail, et ne pas savoir quoi faire du désir d’une étudiante liée à la mafia. Les séquences avec Maîwenn (la belle-mère de la disparue si vous suivez bien) sont les plus réussies du film en tant qu’elles supportent l’agressivité et la quête de différence absolue au menu de toute histoire d’amour. La manière dont ces deux là se regardent et se caressent, le don d’un peu de soi malgré le regret et le besoin de se servir de l’autre, l’inévitable “besoin des oeufs” (Woody Allen) qui poursuit les histoires d’amour en rupture, élèvent le film de l’abîme du réel vers les cimes de la quête de l’Autre dont le frôlement livre le sens d’une vie.

Arnaud et Jean-Marie Larrieu présentent leur film le 16 janvier à 20 h 15 au Ciné 104

Bande-annonce “L’AMOUR EST UN CRIME PARFAIT… par RhoneAlpesCinema

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *