Gibraltar de Julien Leclercq : un homme sans qualité

Que deviendront ceux qui n’auront été ni chefs d’état, ni de grands artistes, ni de grands trafiquants de drogue ou de grands sportifs, mais qui auront cherché toute leur vie à tutoyer les sommets ?

Marc Duval, interprété par Gilles Lellouche dans le dernier film de Julien Leclercq inspiré de faits réels, est l’un d’eux. Petit escroc réfugié à Gibraltar, il se voit proposer en 1987 de collaborer avec les douanes françaises pour résoudre ses problèmes d’argent. D’aviseur, il devient convoyeur de drogue à Antibes pour permettre aux douanes d’arrêter une grosse cargaison et de légitimer leur action vis-à-vis de l’opinion, puis il s’enfonce encore plus dans l’engrenage en travaillant pour un gros trafiquant italien.

Dans un genre où excelle le cinéma américain, le polar qui met à jour un complot d’état, de French Connection à la trilogie Jason Bourne avec Matt Damon (mon grand frère américain), Julien Leclercq réalise un film très noir sur la solitude d’un petit escroc qui voulait tutoyer les dieux et perd sa famille, ses biens et jusqu’à sa liberté lorsque l’état français lui refuse toute protection malgré les engagements de son contact, l’excellent Tahar Rahim.

Le cinéaste suit son héros ordinaire s’enfoncer dans une histoire trop grande pour lui, pion pathétique entre les services français, anglais et américain, l’IRA et les mafias italienne et marocaine.Gibraltaroffre le plaisir de voir ce grand comédien de Tahar Rahim jouer un fonctionnaire respectable dépassé par la raison d’état et la grande comédienne Kahina Carina interpréter sa compagne. Julien Leclercq saisit toute la tristesse du monde lorsque la coquetterie d’être identifiée par un chauffeur de taxi pour son archétype se transforme en arrestation cauchemardesque.

C’est finalement de cette tristesse qu’il est question ici, comme à la fin de French connection où le spectateur français se trouve face à la chance d’un important trafiquant de drogue français qui put mourir dans son lit pour avoir rendu des services durant la résistance, ou à la fin de Gibraltar, lorsqu’un petit escroc paie pour les autres, broyé par la raison d’état.

Gibraltar : bande annonce teaser HD par cloneweb

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *