Adieu Berthe ou l’enterrement de mémé de Bruno Podalydès, personnages en quête de film

Adieu Berthe ou l'enterrement de mémé : photo Bruno Podalydès, Denis Podalydès, Noémie Lvovsky, Valérie Lemercier

Il arrive que l’on rêve que le cinéaste se soit plus intéressé à un personnage de son film qu’à un autre, et pour Adieu Berthe, davantage au joyeux croque-mort joué par le cinéaste qu’au pharmacien neurasthénique (Denis Podalydès) hésitant dans un très français marivaudage entre femme (Isabelle Candelier) et maîtresse (Valérie Lemercier).

Dans cette histoire d’amour et de mort, il est question d’un homme qui découvre que la grand-mère paternelle qu’il avait un peu oubliée fut une femme amoureuse et courageuse alors qu’il est incapable de faire le moindre choix. Les meilleurs moments sont ceux où apparaît Bruno Podalydès, associé avec Haroun (l’excellent Samir Guesmi) dans Obsécool, entreprise de pompes funèbres qui fait un carton grâce aux cercueils sur-mesure commandés via internet pour les animaux domestiques du monde entier.

Je confesse une immense sympathie pour les films de Bruno Podalydès, qui sans toucher au chef-d’oeuvre, me connaissent très bien, comme le personnage de Denis Podalydès dont le monde s’effondrait et qui retournait dans la fragilité de l’enfance dans Liberté-Oléron pour une mini-panne dans le moteur de son bateau. Alors je suis aussi cet homme qui peut confondre une urne funéraire et un thermos et qui jouerait bien de la guitare (si tant est que j’apprenne à jouer de cet instrument) aux enterrements.


ADIEU BERTHE – l’enterrement de mémé – Extrait 2 par baryla

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *