Filmer L’or de leurs corps à Rosny-sous-Bois (19) : plus étrange que le paradis

Le plus beau parking du monde et le soleil de mars nous ont offert un superbe cadre pour capter en travelling-voiture l’harmonie des jeunes filles avant l’inévitable dispersion des destinées dans quelques mois.

La gentille Nawel a accepté de boiter pour les besoins du film en vue d’être guérie par notre héroïne.

Une jeune fille moderne a expliqué à la caméra pourquoi elle voulait porter le voile dans quelques mois. J’ai passé la veille en compagnie d’anciens ministres et diverses personnalités politiques, ce qui n’est pas sans générer une certaine schizophrénie. André Gide dit quelque part dans Si le grain ne meurt que sa vocation artistique lui est venue de son écartèlement entre les deux branches irréconciliables de la famille qui l’ont amené à contempler le monde avec un certain étonnement. Garde l’étonnement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *