Filmer Cosi fan tutte aux Pavillons-sous-Bois (17) : aimons par commodité !

“Attendre de la fidélité d’hommes, de soldats ? Pour l’amour du ciel, que personne ne vous entende ! Ils sont tous faits de la même pâte; le feuillage qui frémit, les vents qui tournent ont plus de constance que les hommes. Fausses larmes, regards mensongers, paroles trompeuses, caresses hypocrites sont les plus grandes qualités.

Ils n’aiment en nous que leur plaisir, ils nous méprisent ensuite, nous refusent leur amour. Il ne sert à rien d’attendre de la pitié de barbares. Payons, O femmes, de la même monnaie cette engeance malfaisante et brutale ; aimons par commodité, par vanité !”

C’est l’un des plus beaux textes de l’histoire de l’opéra, à notre goût le plus beau de ceux composés par Lorenzo da Ponte pour Mozart dans cette belle traduction de Christian Hinzelin. Bien sûr, les textes des livrets d’opéra sont considérés avec autant de mépris dans l’histoire de la littérature que la chanson populaire aujourd’hui, alors qu’il serait passionnant d’étudier comment les opéras de Mozart ont pu influencer la mentalité de leur temps, dont un certain Stendhal, féru d’opéra italien et du romantisme libéral de ce pays, en opposition au romantisme français, qui était, comme l’écrivent Isabelle et Yves Ansel, porté par des aristocrates déchus par la Révolution Française, forcés de se coltiner – quelle horreur – avec la nécessité de travailler.

Le train cinéma va trop vite pour élever les images au niveau escompté, mais Roseline n’a pas démériter pour chanter le “Sperare fedelta” (attendre de la fidélité), et Krystel nous a gratifié d’une superbe caresse sur les cheveux de David et Dylan qui ont l’air de deux incorrigibles benêts. Il ne restait plus que Margaux délirant sur la pureté de son âme, légèrement déformée par le grand-angle et la contre-plongée, pour avoir l’impression que mes frères Coen nous rendaient visite quelques instants. Anges du cinéma, veillez sur nous !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *