Filmer Cosi fan tutte aux Pavillons-sous-Bois (15) : les beaux gus

Un comédien nous ayant annoncé son lien de famille avec l’un des deux premiers rôles du cultissime Beaux gosses, nous en profitons pour saluer dans la joyeuse famille du cinéma où tout le monde s’aime, Anthony Sonigo qui livrait une prestation de haut vol avec sa coupe mulet et sa passion pour le site Grosses mamans chaudasses.

Nous avons profité de la clémence du temps pour tourner pour la première et la dernière fois en extérieur le départ au Japon des deux héros. J’adresse une pensée émue à tous les enseignants de France emmenant leurs élèves en sortie à l’âge où les hormones et le sens de la rébellion agitent les neurones. Nous avons à peine eu le temps de boucler le programme entre deux arrivées de tramway. Heureusement, nous avons pu filmer une scène totalement illégale où l’héroïne menace de se jeter sous le tramway si son ami part au Japon, ce à quoi le jeune homme répond que ses parents ne pourront jamais réparer la centrale de Fukushima s’il meurt de chagrin. A défaut d’être le Shakespeare du XXIe siècle, du moins pourrai-je être son Jacques Pierre.

Les Beaux gosses – Bande Annonce du Film – par LE-PETIT-BULLETIN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *