Mission impossible Protocole fantôme de Brad Bird : un bon copain, meilleur qu’une blonde

Mission : Impossible - Protocole fantôme : photo Brad Bird, Paula Patton, Tom CruiseNous ne remettons pas de la suspension de la franchise Jason Bourne, mais il suffit d’un bon oiseau pour changer une autre franchise fatiguée en nuée de bon augure. Tel Mission impossible protocole fantôme élevé par le maître de l’animation Brad Bird (Ratatouille, les indestructibles) en un jeu de chat et la souris burlesque qui mène de l’explosion en direct du Kremlin à la plus haute tour du monde à Dubaï (Seul le cinéma) jusqu’à un garage automatique de Mumbaï (Inde nous rappelle Tom Cruise).

Le Cruise, producteur et acteur, ne s’est pas trompé d’équipe pour réunir les membres du meilleur blockbuster de l’année, jusqu’à la belle Léa Seydoux en française tueuse et canaille nommée Moreau en hommage à la belle Jeanne. Il se paie même un sidekick de haut vol avec Simon Pegg en britannique roux et bavard qui ricane lorsqu’il pense avoir entendu son boss dire qu’il devait pénétrer dans le Kremlin, ce qu’il fera avec le Cruise, et estime ne pas avoir à sauter de l’immeuble le plus haut du monde étant donné qu’il doit rester sur son ordinateur.

Le film culmine dans une scène impressionnante où la star donne de sa personne à descendre la tour Burj Khalifa en varape. Dans un film d’action asexué, il ne reste plus que de bons copains, des sensations fortes et des simulacres de réalité pour se donner une raison de vivre, simulacre de vie amoureuse, d’adultère et de luxe. Au moins peut-on se demander entre deux seaux de pop-corn avec quels amis nous sommes prêts à nous engager dans nos missions impossibles.

Mission: Impossible Protocole Fantôme -… par Paramount_Pictures_France

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *